A l’assaut du col de l’Ouillat, bienvenue dans les Albéres

Retour sur le premier jour du Raid Minercor 2016 par Jean-Louis L’ephebe d’Agde:

Départ Raid VTT Minercor 2016

Départ Raid VTT Minercor 2016

Cette année la tribu s’est retrouvée dans les Pyrénées Orientales à Laroque-des-Albères pour une première journée en forme de boucles, oui mais pas pour faire de la dentelle !
La mer, on l’a vue depuis les Albères, ce petit massif montagneux qui ne paye pas de mine quand on longe habituellement la côte, mais qui s’est révélé redoutable à conquérir. Les festivités ont débuté comme le veut la tradition par les embrassades, un plaisir chaque année renouvelé ou on prend des nouvelles et ou on découvre de nouveaux visages avec cette année Vincent le mécano, Jérôme dit le Tess et Laurent l’assureur. On y découvre également les derniers bolides flambant neufs
fraîchement sortis du magasin. Cette année, tous les regards se sont portés sur le premier VTTAE à faire une journée Minercor, l’avenir pour les plus anciens ?

Dédé en chef de file cette année vient se montrer la direction à prendre. Il suffit de lever la tête bien haut pour voir qu’au menu de la journée, le premier plat ne sera pas de la tarte. Pas d’échauffement au programme, sortis du parking, nous voilà partis à l’assaut du col de l’ouillat. Malgré la pente déjà raide, les premiers hectomètres n’ont pas entamé l’enthousiasme, c’est l’effet Minercor, on veut avoir des nouvelles des collègues, ceux qui ne sont pas venus cette année, quelle
est la forme du moment …
L’info de la matinée s’est la participation des trois Narbonnais qu’à la première journée, car ils organisent une nouvelle rando à Coursan le week End qui vient. Sympa d’avoir rejoint la tribu pour cette première journée.

IMG_5344

KOC 66

Après un premier regroupement qui confirmera la participation cette année encore de l’homme oiseau affûté comme jamais, le bec saillant grâce à sa mère nous a-t-il dit qui, à la demande du gynécologue, a produit un « nez fort » considérable pour le mettre au monde et en faire ce que l’on sait !.

La pente est de plus en plus raide, voilà déjà deux heures trente qu’on grimpe quand apparaît au milieu d’une clairière un petit restaurant à la carte alléchante, enfin le sommet se dit on, mais non, Dédé enchaîne face à la pente dans les sapins. Après un dernier effort et trois heures de montée, la troupe est prête à goûter à la première descente « Le Passage Andrieu« . Les recommandations de prudence données par Dédé laissent penser qu’elle sera longue en engagée. Les protections sont ajustées et les « descendeurs » qui bouillent d’impatience se lancent. Les premiers passages caillouteux, que dit-je rocheux, confirment qu’au menu du jour la descente ne sera pas non plus de la tarte !.

Le matériel souffre et les premières casses surviennent. Heureusement cette année il y a Vincent. Vincent c’est le gars qui parle du vélo comme dans un livre, tu comprends vite qu’il est passionné par le sujet et qu’il sait de quoi il parle. Le type te fait un diagnostic en trente secondes et une réparation en trois minutes. Un vrai mécano et en plus il est Agthois, il est donc par définition très bon sur le vélo !

IMG_6164C’est donc avec « los cojones » bien secouées que la tribu a rejoint sans trop de dégâts le campement pour prendre un repas bien mérité.
Cette année pas de JPP retenu malgré lui à la maison. Un événement dans le Minercor. L’équipe d’assistance sera-t-elle à la hauteur sans son gourou ?
Heureusement qu’on a reconnu le bruit caractéristique du compresseur, qui nous annonce tous les jours l’arrivée prochaine au ravitaillement, sans quoi personne ne se serait arrêté tellement l’apparition des installations nous faisaient penser à une réception mondaine. Le Minercor virerait-il au people ?

Les histoires du beauf et de la mousse nous ont de suite rassuré.
La bonne surprise cette année, c’est la présence d’une machine à distribuer de la bière fraîche ; un vrai succès, on se serait cru au bistrot de Capestang, la tienne, la mienne, il faudra l’intervention de Guitou pour rapprocher tout le monde autour des barnums. Bien que le repas ait remis tout le monde sur pied, des questions se posent sur le programme de l’après midi. Faudra-t-il se retaper le col de l’ouillat, ou selon la rumeur nous arrêterons nous à mi-côte.

C’est la première option qui sera choisie, on sait par qui maintenant. Le résultat ne sera pas beau à voir, des vététistes à la dérive, les mines déconfites. Un seul va épater la galerie, un de nos vétérans, chanteur guitariste, qui arrivera au sommet en souriant.

La plaine de Perpignan

La plaine de Perpignan

Des soupsons de dopage ou de triche parcourent les rangs de la tribu. L’intéressé ne se dénoncera pas mais le doute subsiste. Heureusement, la descente de la source vaudra son pesant de cacahuètes, surtout la première partie avec ses virages en épingles à enchaîner, un vrai régal. La seconde partie plus cassante va solliciter les montures et les hommes. Heureusement « super mécano » est là, il va
régler ça en deux coups de cuillère à soupe. On fera même la queue le soir devant son bungalow pour obtenir ses faveurs ( je veux parler des conseils techniques bien sûr ).

Ronron arrive en bas en vrac mais entier. L’arrivée au camping des dauphins ( que je n’ai pas vu ), suivi d’une bonne douche et d’une bière fraîche feront oublier les deux montées du col de l’ouillat.
Cependant la tribu ne fera pas long feu après le repas, car il se dit que la deuxième journée sera DANTESQUE !

Dicton du jour :
« montée du col d’ouillat du matin tout va bien,
montée du col d’ouillat du soir c’est l’abattoir »

Pour les photos, cliquez sur le quota COTOREP :

Merci à EPOrganisation pour les photos :)

Merci à EPOrganisation pour les photos 🙂

Lien Album Photo : Google Album Photo – Raid Minercor – Jour 1

Trace GPS : Raid VTT Minercor 2016 – 1er Jour ou Lien VisuGPX

 

Précédent

Point GPS des rendez-vous du Raid Minercor 2016

Suivant

Dimanche 21 Aout sur le Mont Touliers

8 Commentaires

  1. Maxwel

    Encore bravo Luigi notre Molière Agathois:
    Résumé parfait du premier acte
    Je voudrai insister sur la grande disponibilité de « super mécano »:
    A 10h du soir il bricolait à la frontale le vélo d’un collègue!
    C’est le véritable  » Léonard du VTT » toujours suivi de son fidèle
    « Disciple L ‘Espanté »
    Quant à la résurrection de notre « Troubadour des garrigues »,
    l’enquête suit son cours,les analyses d’urine ont rien donné
    mais des poils de moustache « poivre et sel »auraient été
    retrouvés dans le fourgon de l’assistance
    L ‘ADN parlera….Affaire à suivre en attendant des aveux
    Un Grand Merci à Dédé pour son tracé Extra ordinaire

  2. loule dit l'Ephèbe

    je disais:  » a la recherche de l’ouillade selon les conseils de Minos, mais je n’en abuserai pas » car j’ai vécu la montée de l’ouillat!
    A très bientôt j’espère

  3. loule dit l'Ephèbe

    je découvrais les Albères, vraiment magnifique!, à tel point que j’ai voulu y revenir. J’étais aujourd’hui sur le pic du Néoulous d’ou j »ai pu admirer le paysage notamment coté espagnol avec la vue sur le cap Creus et la baie de Rosas. Quel dommage qu’on ait pas eu temps clair le jour ou nous y sommes passés. Cette seule vue vaut le voyage.
    Demain je pars à la recherche de l’Ouilla

  4. EPO

    Jean Louis t’as tout résumé et de quelle manière !!! BRAVO
    Je revis cette première journée avec délectation et les images plein la tête.
    Un coin superbe, une vraie terre d’hommes.

  5. le KOC

    magnifique rappel d’une premiere journée memorable
    j’adore vraiment ce coin et je pense que maintenant vous comprenez pourquoi
    bise, a tous
    dede

  6. LA MOUSSCAILLE

    On les attend ces comptes rendus mais on sait pourquoi, quel bonheur !merci à Jean louis pour le texte, Sébastien aux manettes, et Eric aux photos.

  7. Minos

    T’as raison, Jean-Louis pour ton dicton sur l’Ouillat!
    Il se trouve que l’un des plats préférés des Catalans, c’est l’Ouillade, sorte de garbure avec des fèves et des haricots blancs. Tu peux donc adapter ton dicton:
    L’ouillât, c’est comme l’Ouillade: une assiette bien remplie t’ensoleille l’estomac, deux ont tendance à y rester dessus! Sans compter les effets délétères lors de la digestion finale…

Les commentaires sont fermés

VTT Capestang - Le club de la tribu, une bande d'allumé fou de vélo et surtout de VTT dans l'hérault

29663c30a1c3b39757d40cdd695f22c1???????????